• Ils chantent avec nous
  • FAQ
  • Liens
  • TWITTER



  • Météo
  • actus site > Archives > Les p’tits mots > Edito Allez Sapiac 323 février/mars 2013

    Edito Allez Sapiac 323 février/mars 2013

    Enregistrer au format PDF

    Avec la permission des signataires, voici l’éditorial d’ "Allez Sapiac"n° 323 février/mars 2013.

    NOUS AVONS CONFIANCE !

    Nous avons confiance car l’Union prend tout son sens dorénavant.
    Au-delà des clivages qui ont pu ou pourraient égratigner notre unité, la commune sapiacaine s’identi ?e grâce au regard amoureux
    qu’elIe porte sur ses âmes, mais toujours grâce à la passion que ses âmes porte sur elle. La colère est apaisée, la force bouillonne, la lumière est de retour entre Tarn et Tescou ! Plus de rive droite ou de rive gauche, une ile magnifique à portée de tous. Que nul ne fasse calcul,que nul ne complote. ll est des idéaux plus forts qui ne pourront se diluer dans la médiocrité.

    Nous avons confiance car la formation et la puissance de l’Union
    Sportive Montalbanaise n’ont pas équivalence en notre beau
    comité. Plus de six cents licenciés cela pèse ! Relégués, olympiens
    stadistes, et autres vertueux ovaliens !

    Nous avons confiance car le bénévolat s’exprime plus que jamais.
    Toujours plus nombreux, toujours plus motivé. De la billetterie a
    la bodega, de la sécurité a la cuisine, des groupements jusqu’au
    comité directeur, tout le monde y va de sa foi, de son amour. La
    générosité s’invite au bal de la Centenaire.

    Nous avons confiance car |‘économie montalbanaise a compris.
    Oui, Sapiac, tu fais partie du patrimoine, tu es une vitrine ouverte
    sur la France, mais tu comptes aujourd’hui aussi par ta valeur
    propre. Plus de cinquante emplois, autant de familles, autant de
    richesses dispersées de Gasseras à Bas Pays, du Fau à Falguieres,
    de Janvier à Décembre, richesses qui auront raison du scepticisme des frileux ou des aigris. Unité de lieu, de temps et d’action pour le
    théâtre économique Sapiacain.

    Nous avons confiance car à Sapiac tes tribunes frissonnent comme
    une fleur au vent du bonheur. Vibrer en ultra, en supporter, en
    vert et noir, n’a jamais été aussi prégnant, autant enveloppant,
    tant et si bien qu’il nous semble que l’écho de ta voix résonnera
    dans les oreilles de la princesse Ovalie. Elle te rendra ton lustre
    d’antan.

    Nous avons confiance, car vous êtes quarante, quarante gaillards,
    fiers, aimés, reconnus par tout le peuple de Sapiac. Vous êtes
    quarante, mais vous serez des milliers à porter le fruit qui ne peut
    murir qu’au printemps. Vous partirez quarante, mais arriverez
    mille pour trouver la force et le supplément d’âme nécessaires à Ia
    construction de votre bonheur tout simplement.
    Oui, équipiers premiers nous avons confiance en vous, retournez -
    vous une dernière fois, et regardez tout ce qui vous pousse.
    Regardez Xavier, regardez Philippe, regardez tous ces gamins
    de |’Ecole de Rugby qui vous badent, regardez vos dirigeants,
    regardez vos amis, vos supporters, tous Ies vôtres et croquez la
    pomme à pleine dents.

    Nous avons con ?ance parce que C’EST NOTRE TOUR, parce que tout le monde va le répéter, parce que toute Ia Fédérale va |’entendre, parce que ce cri est envoyé par un club, épicentre d’un séisme qui n’a pas pu le détruire.

    Nous avons confiance parce que NOUS NOUS AIMONS !!!!!!

    LEVE-TOI SAPIACAIN,
    Le bonheur n’est pas si loin, juste à portée d’un caprice rugbystique. Sautons les quelques mois qui vont nous faire souffrir. Nous savons qu’un jour ou |’autre, la cité s’enveloppera de vert et noir, qu’elle chantera Ies louanges de ses représentants et que son coeur battra au rythme d’une cadence ovalistique.

    BONNE MONTEE 2013

    Les Présidents, Max LAFARGUE et Thierry EYCHENNE