[] [] []
  • Ils chantent avec nous
  • FAQ
  • Liens
    Le compte facebook des Ultras
    La chaine youtube des Ultras
    Le compte twitter des Ultras
    Le site officiel de l’USM
    Vibrez Rugby D2

  • Actualités Ultras > La cuisine à Mimi > Saison 2014-2015 > Biarritz / USM 2 juin 2015

    Biarritz / USM 2 juin 2015

    Enregistrer au format PDF
    C’était…
    BO/USM 02/05/2015


    C’était donc le premier déplacement en tant que champion de notre chauffeur ! Et quel que soit le niveau quand t’es champion, t’es champion !!! Donc après la pause pipi/cigarette/grignotage(certains sont très heureux), les choses sérieuses commencent. Présentation officielle du bouclier que l’on entrevoit malgré une jeune interférence ! Remise  de notre petit cadeau souvenir, discours émus, embrassades, tout y est ! Et tout ça dans un car. Comme quoi, pas besoin de décorum, sono, préparation. L’amour suffit ! Et un autocar Barrière pour ceux qui ne connaîtrait pas notre transporteur depuis 15 ans (Raymond, si tu me lis….)

     Mais avant, c’était notre dernière tombola*. Et ses lots que la planète entière nous envie… ! Mais vous ne saurez rien ! Nous avons chaque fois trop de mal à innover, renouveler, surprendre pour que vous les connaissiez. Sachez simplement que nous sommes experts en certains jeux de sociétés, incollables sur les dvd Disney, des puits de sciences sur les JO (lire jeux olympiques, pas journal officiel), infaillibles sur les plaques américaines et tant d’autres lots inestimables que seuls les Ultras pouvaient trouver. Néanmoins il faut quand même dire qu’une question reste en suspens : Pourquoi l’emballage du drap de bain gagné par une de nos adhérentes était ouvert ? Biquet l’aurait-il testé ? En tout cas, cette gagnante aurait bien voulu le testeur avec. (sacré Mimi !)

    C’était ensuite la dernière fois* que nous avions à trouver une place pour manger. Vite fait, bien fait. La machine Ultras se met en route et en 2 temps 3 mouvements, tout est prêt. Il n’y a plus qu’à profiter de notre avant-dernier repas. Que 81 couverts… pour un car de 51. Le grand week-end a fait son œuvre et les campings biarrots ont vus arriver une marée verte, enfin, au moins un mascaret.

    C’était donc aussi la dernière fois* que nous rendions compte que oui, quand Sapiac se déplace ça s’entend ! C’est dans un Aguilera étrangement vide, amorphe que nous soutenons nos couleurs. Bien que la sécu biarrote ait tenté de nous museler, il nous reste nos cordes vocales et ça, va falloir se lever de bonne heure pour nous faire taire ! Il faut savoir qu’à Biarritz, quand t’es supporter adverse, les klaxons, tu les laisses à l’entrée parce que ça fait du bruit ! Idem pour les tambours !!!! Mais là, celui qui nous empêchera de rentrer avec nos tambours n’est pas encore né ! Bref, nous avons fait connaissance !888

     

    C’est dans un bordel assez hallucinant que se finit le match : ça chicane sur le terrain, ça s’embrouille en tribune depuis un moment… Bref une fois tout le monde calmé, nous pouvons acclamer nos joueurs. Fiers de leur prestation dans ces conditions. Non, vous n’aurez pas un commentaire sur l’arbitre, il est à la retraite mais un respect total pour 2 biarrots : Lund et Baby. Du grand art, de la bouteille : Auradou était un mickey à côté !

     

    En tout cas, et si je ne glisse pas un mot j’en connais une qui va faire la « trougne », le seul biarrot sur le terrain était en vert et noir !

    C’était bien sûr aussi notre dernière troisième mi-temps*…..
    Et là, que dire ? Comment dire ? Il est des instants que l’on ne veut voir finir, il est des regards que l’on ne peut raconter, il est des situations qui restent à jamais gravées dans nos mémoires, il est des moments où l’on est en apesanteur…. Il est un dernier repas pris en commun.

    Drivé de main de maître par Daniel, nous arrivons dans un petit coin de paradis perdu au bout de la route…. Quasi seuls au monde ! D’habitude, la « commission apéro » est la première en activité. Là non. C’est notre dernier repas dans un cadre de vacances. Alors tous à la plage ! Les estomacs attendront ! Les photos souvenirs s’enchainent, les groupes se font et se défont et ce n’est qu’après avoir repêché un Kija qui avait besoin de fraicheur après cette folle journée que nous attaquons le repas.

    Le fond du car étant épuisé après toute l’énergie dépensée à regarder la finale européenne, l’activité principale se situe vers le milieu. Et là entre chinoiseries et tentatives de pincements de nez, le retour se fait dans une ambiance …. que l’on gardera égoïstement pour nous. Tout le monde aura apprécié les « gironpointages » tant attendus de notre champion de chauffeur !

    Un grand merci à tous : ceux qui ne sont venus qu’une fois, ceux qui sont venus plusieurs fois, ceux qui font désormais partie de notre grande famille qui ne cessent de s’agrandir, ceux qui font partie des meubles. Vous qui donnez chaque fois un coup de main, vous qui par votre présence nous encouragez à continuer, à nous remettre en question, à trouver des améliorations, vous sans qui ce serait différent.

    C’est donc avec la satisfaction du devoir accompli que nous clôturons cette saison.

    C’était donc le dernier déplacement* et c’est le doigt tendu vers l’avenir que nous allons prendre quelques vacances.

    * : vous lisez ce que vous voulez : « de la saison » ou « dernier » tout court.

    JPEG


    Franck

    PS : un énorme merci à tous ceux qui m’ont fait parvenir leurs photos mais un merci particulier à Josette. Promis, on va te trouver un sponsor "piles".....