• Ils chantent avec nous
  • FAQ
  • Liens
  • TWITTER



  • Météo
  • Actualités Ultras > La cuisine à Mimi > Saison 2014-2015 > ASBH/USM le 28/03/2015

    ASBH/USM le 28/03/2015

    Enregistrer au format PDF
    AMBIANCE !

    ASBH/USM le 28/03/2015

    Eh oui, dès la descente de voiture, le Biquet vous mets direct dans l’ambiance : « T’es à la bourre ! ». « Heu, c’est pas à 14h30 le départ ? » .En même temps, je vérifie l’heure quand la réponse arrive, nette : « Si. Il est 14h20, t’es à la bourre ! ». Pfiou….en forme Rabiquounet… Du coup, je tarde un peu à payer… je suis très contestataire ces temps-ci !
    Donc, nous partons en retard, et je n’y suis pour rien, à 14h31, quelle honte !
    Ambiance « vente privée » ensuite dans le car : opération ponctuelle de vente de chocolats De Neuville. C’est gouteux un sponsor pareil.
    Ambiance classique ensuite : quel sera le match ? Peut-on et doit-on se qualifier ? Des infos sur les départs, les recrues ?
    Le foot ? Boh, ils doivent bien en parler pendant je suis en pleine concentration.
    Ambiance de voyage tranquille, serein, ponctué de quelques chants….Libertooooo bien sûr, qui fait des émules…… Ah, ce chant, je vous jure qu’il va me manquer la saison prochaine. Les autres aussi d’ailleurs. Surtout les plus improbables, ceux qui démarrent d’un rien, d’un lapsus, d’une incompréhension, d’un clin d’œil sur une posture…..
    Tout comme va me manquer la place dont nous disposons : 82 voyageurs, plus de 110 places disponibles, on peut s’étaler !

    Ambiance rando ensuite.
    Nous descendons au gironpoint le plus proche du stade et entamons alors notre réveil musculaire. (Le gironpoint est un mix entre un giratoire et un rond-point, c’est l’un des nombreux néologismes Ultras…) En effet quoi de plus simple que de faire plus de ¾ de tour de stade alors qu’il suffit d’en faire moins d’¼ ?
    Bref, après avoir bisouillé nos potes de Rugbiterre, on s’installe. Et commence l’ambiance « dizaine de connards ». Quelques allumés imbibés, en rien représentatif du vrai supporter biterrois nous cherchent tout le match. Pas la peine d’en faire des tonnes et perdre du temps à parler de ces abrutis décérébrés.
    Ambiance espoir puis désespoir ensuite. Jusqu’à la 60e, l’espoir est là, les nôtres ne lâchent rien face à une équipe de Béziers le couteau entre les dents. Puis les cartons jaunes arrivent et là, ça part en sucette. Autant nous comprenons un carton, autant l’autre nous est obscur. Bref, on prend la marée en pleine tronche sur la fin de match.
    Heureusement, il y a eu ambiance unité et intérêt commun : dans les 100 mètres de banderole faite en commun par Rugbiterre et les Ultras, à Montauban et à Béziers ! L’unité était possible, fallait juste se réveiller au bon moment, au début, au tout début…. 





    Ambiance un peu triste pour l’apéro et le repas quand même. On vient de prendre une bonne claque ! Mais sommes quand même fier de notre équipe et de son parcours. Rien n’est perdu pour la qualif’ même si… Nous croyons toujours aussi fort en notre équipe. Une descente vertigineuse en fed1, 4 années pour remonter ne nous ont pas tués. Ce n’est pas une défaite, aussi importante soit-elle qui va nous miner le moral !